LE VEILLEUR RÊVEUR

Encore une insomnie ! Il est déjà si tard,

Et je devine assis le soleil qui se lève

Alors que dans la nuit je poursuivais mon Rêve

En voguant par l’esprit de la Seine à l’Isar.

Mon Rêve est fait de Chair mais c’est une œuvre d’Art

Qui à mon cœur est chère et dont le genre est d’Eve ;

Dès que le ciel s’éclaire et que la nuit s’achève,

Renaît l’envie de fer d’y noyer mon regard

Si la nuit a cessé, je ressens bien la traîne

Du courant qu’a laissé Celle qui est la Reine

De mes temps d’insomnie et de mon temps tout court ;

Car mon Rêve est vivant au soleil qui prolonge

Tout l’effet enivrant dans lequel Il me plonge :

La Reine de mes nuits est l’Astre de mes jours !

 

                                                                                                (Joachimson) 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.